Actualités

Retour sur la table ronde « Sortir du Secret » du 23 septembre »

La table ronde « Sortir du Secret » a été un grand succès grâce à la richesse des débats et à la participation de nombreuses personnes au-delà des seuls membres de l’association. Après de nombreux échanges sur les diverses formes de secrets engendrées par le dispositif actuel de la PMA avec tiers donneur en France et sa mise en œuvre dans les CECOS, cette table ronde a permis d’aborder des idées concrètes pour le futur et sortir enfin d’un système injuste et délétère.
L’association remercie chaleureusement tous les participants à cette table ronde et plus spécialement les intervenants qui ont, par leur expertise, enrichi notre réflexion et soutenu notre combat.

Share Button

Étude « Aux confins de la parenté : le don d’engendrement vu par les personnes qui en sont issues »

Anaïs Martin a réalisé l’étude : Aux confins de la parenté : le don d’engendrement vu par les personnes qui en sont issues.
Plusieurs membres de l’association ont apporté leur contribution dans le cadre de ce dossier d’étude. L’association PMAnonyme n’est pas la seule à apprécier ce mémoire puisque ce dernier a reçu le 2ème prix CNAF.

Le mémoire est librement consultable sur le site de la CAF

Share Button

Table ronde PMAnonyme le 23 septembre à Paris

L’association organise une table ronde sur la thématique « Sortir du secret » le 23 septembre à Paris.
Nous aurons la chance d’accueillir des experts reconnus dans leur domaines qui pourront éclairer chacun avec leurs expériences et leurs recherches le sujet de l’IAD tel qu’il est aujourd’hui et pourrait être dans le futur.

C’est une occasion vraiment importante de débattre et d’affiner nos réflexions sur la situation actuelle et se projeter dans une future législation ayant levé l’anonymat.


N’hésitez pas à télécharger et à imprimer l’affiche au format PDF afin de faire la promotion de cet événement

Share Button

Étude anglaise

Une nouvelle étude récente (Février 2017) démontre sur un échantillons de jeunes adultes américains, issus d’un programme de don de sperme avec identité du donneur possible, qu’il est estimé à 40% la part de ces personnes qui ont demandé à avoir accès à l’identité du donneur.
Cela démontre, s’il fallait encore le faire, que l’idée que seule une très faible minorité excitée en France des personnes conçus par don demande la reconnaissance du droit d’accès aux origines est totalement erronées et basée sur aucune étude sérieuse.

Lien vers l’étude : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/m/pubmed/27887716/
Pour ceux qui ont du mal avec l’anglais, nous vous proposons une Traduction française

Share Button

Étude anglaise sur les raisons des recherches faites par les personnes conçues par don de gamètes

Une étude anglaise importante (http://www.rbmojournal.com/article/S1472-6483(10)00002-7/fulltext) doit être portée à la connaissance de tous ceux qui prétendent aborder le sujet de la PMA avec don de gamètes.

Les résultats présentés militent de manière claire vers un droit d’accès aux origines enfin reconnu et effectif en France.
Réalisée en 2010 par Vasanti Jadva et al., en voici les résultats résumés pour les non anglophones.

  • V Jadva se base sur un échantillon de 165 personnes conçues par don à partir du fichier DSR (Donor Sibling Registry, USA) qui en sont membre ou dont leur parents sont membres. Age médian : 17 ans. Cela implique que cette population n’était pas déjà par principe à la recherche d’information sur leurs origines et une grande partie a été contactée parce que leurs parents uniquement étaient sur le DSR.
  • Parmi cet échantillon, 77% sont ou on été à la recherche de leur donneur et 78% à celle de leurs frères/soeurs génétiques (siblings).
  • Parmi ceux là, 79% l’ont dit à leur mère et 58% à leurs amis
  • Parmi ceux là, 96% ont reçu un accueil positif ou neutre/mitigé de leur mère et 31% de leur père (ou co-parents)
  • La principale raison de ces recherches est la curiosité pour 44% d’entre ceux qui font des recherches sur leurs siblings et 24% pour les recherches sur le donneur
  • La curiosité fait partie des raisons pour cette recherche de donneur dans 89% des cas, ensuite vient le souhait de le rencontrer dans 71% des cas et pour des raisons médicales dans 54% des cas.
  • Pour ceux qui ont rencontré leur donneur 70% disent que cette rencontre fut très positive ou positive (85% pour les rencontre avec siblings)
  • Il est possible que les enfants de couple hétéro (vs lesbien ou femme seule) sont moins enclins à rechercher leurs origines de peur de blesser leur parents ou par un interdit conscient ou non
  • une corrélation sur les motivations de recherche et l’âge de la découverte est faite : pour ceux qui l’ont appris adulte c’est le facteur médical qui semble primer.
Share Button

Nouvelle décision favorable de la CADA

cada

La CADA (Commission d’Accès aux Documents Administratifs) vient d’émettre un avis (n°20172143 du 21 juillet 2017) globalement favorable à un donneur de gamètes qui souhaitait obtenir la copie de la partie cartonnée de son dossier CECOS. Cette chemise cartonnée contient notamment l’état civil du donneur, ses motivations, sa profession et ses caractéristiques morphologiques.

Le CECOS avait initialement donné son accord pour uniquement communiquer au donneur la partie relative à ses motivations, en considérant qu’il n’était pas possible de transmettre les autres informations présentes sur le document car cela serait reviendrait à rompre l’anonymat.

Espérons que le CECOS acceptera de suivre l’avis de la CADA et que le donneur obtiendra ce qu’il a demandé.

Pour rappel, la CADA avait déjà rendu un avis favorable à un donneur : http://pmanonyme.asso.fr/?p=2900

Share Button

Étude de Human Fertilisation & Embryology Authority

L’organisme de régulation indépendant anglais en charge des traitement et de la recherche sur l’infertilité a réalisé une étude sur les conséquence de la levée de l’anonymat en Grande Bretagne. Cette étude démontre notamment que dès la 1ère année de la levée de l’anonymat, le nombre de donneurs a augmenté pour atteindre le doublement des dons en 10 ans.

Lien vers le rapport de l’étude

N’hésitez pas à aller consulter les autres rapports et études conseillés par notre association : http://pmanonyme.asso.fr/?page_id=818

Share Button

Le mystère des graines à bébé

Nous vous recommandons la lecture de cet album qui s’adresse aux plus jeunes.

Le mystère des graines à bébé (Ed. Albin Michel Jeunesse, 27 février 2008)
de Serge Tisseron et de Aurélie Guillerey.

Lien : http://www.albin-michel.fr/ouvrages/le-mystere-des-graines-a-bebe-9782226257550

Résumé : Petit Paul est tout content car il vient de découvrir comment on fait les bébés. Mais ses parents lui disent : « Petit Paul chéri, pour toi ça ne s’est pas passé du tout comme ça. On ne sait pas comment te l’expliquer… »
Heureusement Chouette, Éléphant, Lézard et Pingouin lui dévoilent le mystère des techniques médicales qui aident les parents à avoir de beaux bébés !
Un album indispensable pour aider les parents à trouver les mots afin de raconter simplement l’amour, la conception et aussi la procréation médicalement assistée.

N’hésitez pas à aller consulter les autres ouvrages conseillés par notre association : http://pmanonyme.asso.fr/?page_id=3326

Share Button