Actualités

La nouvelle loi de bioéthique votée définitivement par l’Assemblée nationale le 29 juin 2021

La nouvelle loi de bioéthique votée définitivement par l’Assemblée nationale le 29 juin 2021

La nouvelle loi de bioéthique votée définitivement par l’Assemblée nationale le 29 juin 2021 consacre le droit d’accès aux origines pour les personnes nées d’un don de gamètes ou d’embryon.

C’est une grande victoire pour l’association PMAnonyme créée en 2004 pour permettre l’accès aux origines, pour les personnes conçues par don, leurs familles et les donneurs qui s’engagent depuis des années pour faire évoluer les droits des personnes conçues par don.

Dans le futur et après une période transitoire, toutes les personnes qui naîtront grâce à un don auront le droit d’accéder à l’identité de la donneuse ou du donneur quand elles seront majeures.

Pour les personnes nées avant la fin de la période transitoire de dons effectués en CECOS, il sera possible de saisir une commission pour que leur donneur ou donneuse soit recontacté(e) afin de savoir s’il ou elle accepte que son identité soit communiquée à l’adulte issu de son don.

Les membres de PMAnonyme tiennent à remercier chaleureusement les député.e.s (les Rapporteurs du texte Coralie Dubost et Jean-Louis Touraine, M. Raphaël Gérard, M. Jean François Mbaye, Mme Natalya Pouzyreff, Mme Laurence Vanceunebrock, …) et leurs équipes, ayant travaillé à la création de ce nouveau droit ainsi que les adhérents et sympathisants de l’association.

Nous restons vigilants sur la mise en place de la commission qui traitera les demandes de personnes nées de don de gamètes ou d’embryon ainsi que sur la parution des décrets d’application de la loi qui clôturera la période transitoire où les dons et les conceptions seront toujours sous l’ancien format.

Retrouvez notre mode d’emploi de la loi Bioéthique 2021 sur notre site.

 

73 % des Français sont favorables à l’accès aux origines pour les personnes nées d’un don

73 % des Français sont favorables à l’accès aux origines pour les personnes nées d’un don

Dans un sondage réalisé par l’IFOP en partenariat avec nos amis de l’ADFH, les français ont répondu à 73 % être pour l’accès aux origines des personnes nées d’un don. Ce sondage confirme les précédents et va dans le sens du projet de loi de bioéthique.

Ce  sondage démontre, à nouveau , que les français ont compris le besoin légitime des personnes issues d’un don de gamète de connaitre une partie de leur histoire.

Nous ne doutons pas que le législateur suivra l’expression des français.

Nés d’un don de sperme, ils racontent la quête vers leur géniteur anonyme

Nés d’un don de sperme, ils racontent la quête vers leur géniteur anonyme

Découvrez ou redécouvrez les histoires de 4 membres de PMAnonyme : Akram, Alexandre et Cécile, conçus par don de gamètes, qui ont identifié leur donneur grâce aux tests ADN; et Jacques, donneur, retrouvé par Alexandre.

Dans ces exemples,  les donneurs ont favorablement répondu aux demandes des personnes issues de leur don.

Témoignage d’Alexandre dans le Figaro Sciences

Témoignage d’Alexandre dans le Figaro Sciences

Retrouvez le témoignage d’Alexandre, conçu par don de gamète, qui a retrouvé son donneur, dans Le Figaro Sciences :

Interview d’Alexandre et Madeleine dans L’Est Républicain

Interview d’Alexandre et Madeleine dans L’Est Républicain

Retrouvez le témoignage de deux membres de l’association, conçus au CECOS de Nancy,  dans l’Est Républicain :

Alexandre qui a retrouvé la trace de son donneur

(Témoignage d’Alexandre également relayé sur Aufeminin.com)

Madeleine qui a débuté ses recherches

Interview de Timothée et son donneur Patrick sur France Inter

Interview de Timothée et son donneur Patrick sur France Inter

À partir de la 36ème minute, retrouvez l’histoire de Timothée, conçu par
PMA avec tiers donneur, qui a retrouvé ce dernier grâce à des tests ADN.

Suite de cette découverte, Patrick a appris à Timothée qu’il était porteur d’une mutation génétique grave.

Après vérification, Timothée est également porteur de cette mutation.

Patrick a remonté cette information au CECOS qui s’est engagé à prévenir à son tour les autres personnes conçues grâce à son don.

Alexandre et Jacques dans l’émission « ça commence aujourd’hui »

Alexandre et Jacques dans l’émission « ça commence aujourd’hui »

Dans cette émission, Alexandre, né par don de sperme anonyme réserve une belle surprise à son donneur Jacques, grâce aux tests ADN.

A regarder sans modération

Article de Irène THERY dans la revue ESPRIT « PMA pour toutes les femmes et filiation »

Article de Irène THERY dans la revue ESPRIT « PMA pour toutes les femmes et filiation »

Dans un article de la revue ESPRIT, Irène THERY, sociologue et directrice d’études à l’EHESS, revient sur la révision de la loi de bioéthique en cours et le chemin qu’elle doit prendre. Elle revient notamment sur la question de la filiation des enfants issus d’un don de gamète, qui nécessite une modification de la législation actuelle pour la sécuriser.