Le 4 décembre 2019, j’ai mes réponses… sept demie-soeurs biologiques

Le 4 décembre 2019, j’ai mes réponses… sept demie-soeurs biologiques

Je suis née d’une procréation médicalement assistée le 2 octobre 1980 à Toulouse et ce mercredi 4 décembre, je reçois ce message sur le site My heritage.

Bonjour Léa,

Je me permets de te contacter car d’après le site Myheritage, nous sommes demi-sœurs biologiques. Je sais que cette nouvelle va probablement bouleverser ta vie et je m’en excuse par avance. Tu es également la demi-sœur biologique de Clara (ma sœur), d’Aurélia Vidal, d’Axellet et d’Anna, Lara et  Carole. 

Nous avons toutes les sept comme point commun d’avoir été conçues par don de sperme dans un cabinet  de gynécologie à Toulouse car nos pères ont découvert qu’ils étaient stériles et c’était le seul moyen pour eux d’avoir un enfant. Nous sommes réparties sur quatre familles différentes à ce jour. 

Je l’ai appris tardivement à mes 22 ans, Aurélia à ses  25 ans, Axelle ses 15ans et Anna, Lara et Carole le savent depuis toujours. Au final, cette révélation n’a pas changé les liens que je possède avec ma famille paternelle. Mais, voulant en savoir plus sur mes origines, j’ai réalisé ce test ADN.

 Il y a donc plusieurs possibilités qui peuvent expliquer notre relation.Tu peux  être notamment la fille de notre donneur (surtout si tu as des origines d’Italie du sud) ou être née du même donneur que moi. Si tu es la fille de mon donneur, sache que je cherche uniquement à savoir d’où je viens. Je suis en quête de mes origines et non d’un père.

Je suis très émue de cette découverte et je serais évidemment enchantée de faire ta connaissance si tu le souhaites également. Je te remercie vivement par avance pour ta réponse et m’excuse encore d’avoir à t’apprendre cela de cette façon si c’est le cas.

 Barbara.

Nous sommes le mercredi 4 décembre 2019.
Il est 8h45, ma vie, à 39 ans, vient de basculer par une simple ouverture de boîte mail.
J’ai sept demi-sœurs biologiques.
Je viens de recevoir un message de Barbara quelques minutes seulement après avoir vu défiler le profil de sept magnifiques jeunes femmes toutes aussi brunes que moi.
Nous partageons une trentaine de segments en moyenne.
C’est ce que confirme le site web de généalogie en ligne auprès duquel j’ai fait parvenir, moins d’un mois avant, un échantillon de mon ADN  récolté par prélèvement de salive.

Qui suis-je ? D’où je viens ? Qui est mon père biologique ? Quelles sont mes origines ?
Des questions dont les réponses sont essentielles dans une vie pour grandir, se construire.
Ces questions je me les pose depuis l’âge de 13 ans, époque à laquelle j’ai appris que mon papa n’était pas mon papa.
Mes parents sont sur le point de se séparer.
Lors d’une énième scène de violences conjugales, ce soir d’août 1993, mon papa m’apprend qu’il n’est pas mon papa.
Je n’ai pas encore 13 ans, je ne comprends pas ce qu’il m’arrive….
Un véritable séisme….qui fera que je sors de l’enfance…ce fameux soir d’août 1993.
Les années vont passer, je vais grandir, évoluer…
Animée par le désir de lutter contre les injustices, je vais débuter des études de droit en 1998.
Mon parcours m’amènera étonnamment à m’investir professionnellement dans le domaine de la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants.
J’ai grandi, j’ai réussi ma vie mais je ne suis pas complète.
Il manque un morceau de ma vie.
Je vis avec ce manque de ne pas savoir d’où je viens.

Le dimanche 3 novembre 2019, 21h15, je découvre le témoignage de Nelly, née d’une PMA réalisée dans un cabinet de gynécologie privée.
Le témoignage de Nelly me bouleverse.
Le témoignage de Nelly, c’est le mien.
Je décide, enfin, de tenter de trouver une réponse à mes questions.
Je décide de me lancer dans cette opération de recherche génétique. 
Le vendredi 8 novembre 2019, jour des six ans de mon second fils, les deux petites pipettes porteuses de mon précieux ADN partent vers mes réponses, je l’espère de tout cœur à ce moment là…..

Le 4 décembre 2019, j’ai mes réponses…..sept demies-sœurs biologiques.
J’apprends à les connaître.
Elles sont une part de mon histoire.
Je me retrouve en elle et je leur dis MERCI.