Axel KAHN

Axel KAHN

kahn
Axel KAHN Généticien

« Moi aussi. Quand j’étais jeune interne, si un couple voulait recourir à un don de sperme, l’enfant ne le savait pratiquement jamais. D’autre part, avant la contraception, 8 à 10 % des bébés n’étaient pas les enfants de leur père officiel et le généticien qui l’apprenait n’en disait bien sûr rien. Mais aujourd’hui il y a une modification culturelle importante : la Déclaration universelle des Droits de l’enfant précise que ce dernier a le droit à la vérité de ses origines.

De ce fait, ceux qui sont issus d’un don de sperme savent que leur père officiel n’est pas leur géniteur. Certains d’entre eux se lancent alors dans une quête douloureuse de ce dernier. Je suis de ce fait favorable à ce que l’on puisse leur répondre. Ce débat pourra être repris à l’occasion mais il n’est en rien spécifique des couples de même sexe et concernera toujours beaucoup plus les couples hétérosexuels ».

Source : Journal La Provence, 10 février 2013

http://www.laprovence.com/article/actualites/2198426/lentretien-du-dimanche-axel-kahn-dedommager-le-don-dovules.html

Share Button