Marcel GAUCHET

Marcel GAUCHET

Marcel Gauchet historien et philosophe et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, au Centre de recherches politiques Raymond-Aron et rédacteur en chef de la revue Le Débat
Marcel GAUCHET
Historien et philosophe et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, au Centre de recherches politiques Raymond-Aron et rédacteur en chef de la revue Le Débat

« Les nouvelles conditions de notre venue au monde ne sont pas non plus sans conséquence…

L’enfant est devenu le produit du désir singulier de ses parents. Il n’est plus le fruit de la nécessité de la vie qui se poursuit mais celui de la créativité de ses parents ce qui ne va pas sans incidences psychiques.

Cet enfant du désir doit se construire avec ce fantasme: « Je ne suis pas le fruit du hasard, j’ai été désiré, voulu comme je suis ». Cela affecte les conditions mêmes de l’individuation psychique : nous devenons normalement des individus en assumant la contingence qui préside à notre existence, c’est-à-dire que justement nous n’avons pas choisi d’exister, nous n’avons pas choisi nos parents, le moment où nous sommes nés, notre physique, etc.

Prendre en charge cette contingence et la solitude qui s’y attache, c’est ce qui fonde notre capacité d’indépendance psychique, c’est là que se joue la constitution de l’identité personnelle. L’enfant du désir souffre lui d’une
nouvelle forme d’aliénation inconsciente à ce qui lui a donné la vie.

Comment échapper à ses origines? L’individualisation (fait social) finit par se retourner contre l’individuation (fait psychique) ».

Source: blog de Marcel Gauchet

Share Button