Françoise GASPARD

Françoise GASPARD

gaspard
Françoise GASPARD
Sociologue

« La question de l’anonymat des gamètes. Pour quelle raison ? La procréation médicalement assistée pose d’autres problèmes. D’abord parce que les femmes françaises peuvent avoir la PMA. Il leur suffit de prendre le train pour Bruxelles. On appelle d’ailleurs ces enfants conçus en Belgique, les enfants Thalys, du nom du train qui va à Bruxelles. La question est celle de l’anonymat des gamètes. Dans ma carrière, j’ai rencontré trop d’enfants qui souffraient ne pas savoir d’où ils venaient. Que ce soit des enfants adoptés à la recherche de leurs origines ou des enfants nés sous X qui se sentaient mal et imaginaient toujours croiser un frère ou une sœur dans la rue. L’Angleterre permet aux enfants adoptés ou nés sous X d’accéder à leur dossier à leur majorité. Ce n’est pas seulement important pour l’enfant. Mais c’est important pour la santé, par exemple, pour connaître ses antécédents »

Source : Journal l’écho républicain du 27 janvier 2013

http://www.lechorepublicain.fr/eure-et-loir/actualite/pays/pays-drouais/2013/01/27/francoise-gaspard-sociologue-evoque-le-debat-du-mariage-pour-tous-avec-serenite-1420782.html

Share Button