Noël MAMERE

Noël MAMERE

Noël MAMERE Député EELV
Noël MAMERE
Député EELV

« Priver l’individu de l’accès aux informations le concernant, et en particulier à son propre dossier médical, est en soi une atteinte aux droits fondamentaux de la personne – ce n’est pas moi qui le dis, mais la Cour européenne des droits de l’homme.

Cette atteinte est encore bien plus grave quand elle sépare de tous les autres êtres humains une unique catégorie d’enfants, celle dont on a décidé que, par le seul effet de la loi, elle ne pourrait pas obtenir de réponse à la question qui pour tous les autres est si importante : à qui dois-je d’être né ?

Les pays qui ont abandonné le principe d’anonymat ont décidé d’en finir avec ce vieux modèle, ses dénis et ses mensonges, et de lui substituer une autre idée de l’AMP, considérant qu’il revient au droit de fixer la règle du jeu, pour que chacun puisse désormais assumer sa place et répondre de ses actes. C’est un modèle fondé sur la responsabilité. C’est le choix d’une société ouverte.

Le recours au don n’est plus traité par ces pays comme une façon plus ou moins honteuse de faire des enfants. Les donneurs et donneuses sont valorisés pour le sens de leur geste, au lieu de les réduire au rôle de fournisseurs anonymes de matériau pour laboratoires ».

Source : débats en séance publique du 8 février 2011 à 15h (révision bioéthique)

http://2007-2012.nosdeputes.fr/seance/4649#inter_06118853a131b202bc0e948858bf6610

Share Button