Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET Députée UMP
Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET
Députée UMP

« Surtout, comment répondre au besoin de connaissance de ses origines ? Je m’attarderai un instant sur ce point. Pour beaucoup d’entre nous, en effet, la réponse à la question de savoir d’où l’on vient est évidente. Nous savons qui sont notre père et notre mère. Mais l’expérience des enfants nés sous X, ou issus d’une fécondation in vitro, en quête de leurs origines, doit nous instruire. Nous sommes déjà confrontés à leurs interrogations, à leurs inquiétudes, à leurs souffrances. Je connais, comme vous, de ces adolescents ou de ces adultes qui ressentent comme une plaie ouverte, quel que soit par ailleurs l’amour qu’ils ont reçu de leur famille, la recherche de leurs origines. Le législateur est régulièrement sollicité sur la levée de l’anonymat. (…) Le projet de loi sur la famille que vous annoncez nous donnera peut-être l’occasion d’échanger sur le sujet de la quête des origines. On voit combien ce débat complexe aurait dû être mené au préalable, avant la discussion du projet qui nous est présenté aujourd’hui »

Source : discussion générale à l’Assemblée nationale le 30 janvier 2013

http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2012-2013/20130120.asp#P794_179372

http://www.senat.fr/seances/s201104/s20110407/s20110407_mono.html

Share Button