Karine, maman de jumeaux conçus par don

Je suis maman de jumeaux conçus par un don de sperme. Mes enfants savent comment ils ont été conçus ; je leur ai dit la vérité lorsqu’ils ont eu 8 ans.

Je ne pouvais plus leur mentir, impossible. Les mensonges ne se limitent pas qu’aux enfants en général, on cache souvent aux proches. Combien de fois j’ai entendu : « Ils ressemblent à leur père. »  et devoir mentir c’est lourd et difficile. Alors j’ai tout dit et ce fut une libération.

Voilà, je suis une maman heureuse, heureuse d’avoir eu mes enfants grâce à ce donneur et souhaite de tout cœur que la loi avance car un de fils m’a dit qu’à ses 18 ans il ferait ce que la loi lui permettrait pour connaître ses origines.

Je pense que l’accès aux origines est nécessaire pour tous ces enfants qui souhaitent savoir d’où ils viennent. Ne pas savoir est source de déséquilibre émotionnel et cela devient un combat de toute une vie.