« 2018, année du big bang bioéthique ? » : émission France Culture

Dans l’émission « Du grain à moudre », lundi 8 janvier, Irène Théry et Guillaume Goubert ont débattu du récent sondage publié par La Croix. Dans ce sondage nous avions regretté la formulation employée et qui conduit les français a refuser majoritairement une levée de l’anonymat.

Or Irène Théry, qui soutient l’association depuis des années, explique de manière lumineuse la différence fondamentale entre « levée de l’anonymat » et « accès aux origines » en cassant l’illusion d’une atteinte faite aux donneurs et donneuses vers la reconnaissance d’un droit légitime pour les personnes conçues par leurs dons :

Moi par exemple, qui travaille depuis longtemps sur ces sujet, je n’emploie plus le terme de « levée de l’anonymat » parce qu’il est trop ambigu. Personne ne demande en France qu’on supprime l’anonymisation des gamètes. Ce qui est demandé par des personnes nées de don elles-mêmes c’est qu’elles puissent, à leur majorité et si elles le souhaitent, accéder à l’identité du donneur. […] Quand on entend « levée de l’anonymat » on entend : des gens qui étaient anonymes vont être dés-anonymisés. […] Il n’y aura plus cette anonymisation qui préservent les couples qui ont recours au don. […] Il vaut mieux parler « d’accès aux origines » si on veut avoir le débat de fond.

A écouter en entier mais notamment à partir de 6’50 » puis à 10’00 » :  Lien vers la page de l’émission

Share Button