Communiqué de l’association PMAnonyme

Notre association travaille depuis des années à démontrer aux autorités et institutions médicales, aux législateurs et gouvernants ainsi qu’au grand public que l’anonymat complet et irréversible du don pose des questions éthiques sur le droit des personnes conçues par insémination avec donneur à connaitre leurs origines.

Hélas trop souvent se pose aussi des questions éthiques sur les abus d’un système opaque et incontrôlé comme celle qu’est posée récemment par ce fait divers d’un directeur de centre qui a engendré 23 enfants.
L’association PMAnonyme dénonce une fois de plus les abus d’un système qui s’il n’imposait l’anonymat aurait très certainement empêché une telle situation.

Lien vers l’article : Un directeur d’une banque de sperme aurait 23 enfants

Share Button