Audition devant le Comité des droits de l’enfant de l’ONU : la France toujours mauvaise élève

onuenfant

Le 4 février 2016, le Comité des droits de l’enfant des Nations unies a publié ses observations générales adressées à la France pour qu’elle respecte mieux l’accès de tous les enfants à leurs droits fondamentaux.

Extrait du rapport de l’ONU :
page7rapportonu2016
« Droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux
Le Comité réitère ses recommandations à prendre toutes les mesures appropriées pour faire respecter pleinement le droit de l’enfant à connaître ses parents biologiques et ses frères et sœurs et l’exhorte à adopter les mesures nécessaires pour que toutes les informations sur les parents soient enregistrées et conservées, afin de permettre à l’enfant de connaître, dans la mesure du possible et au moment opportun, ses parents (CRC/C/FRA/CO/4, para. 44 ). Le Comité recommande également à l’État français d’envisager de supprimer la nécessité du consentement de la mère biologique de révéler son identité et à intensifier ses efforts pour lutter contre les causes profondes qui conduisent les parents à choisir l’accouchement sous X. »


rapportonu2016

Share Button